Affinactif

Contrôle du poids
Prise de masse musculaire
Remise en Forme

Des solutions pour vous Aider

affinactif maigrir et se muscler être en forme
La levure rouge de riz mise en cause par l’UFC que choisir
Ils titrent « l’UFC que choisir Rit Jaune… » Décembre 2012. C’est ce qu’on peut lire sur le site quechoisir.org aujourd’hui. Que choisir s’attaque aux compléments alimentaires à base de levure de riz rouge.

Une levure rouge capable de lutter contre le cholestérol

C’est ainsi que couramment on l’apelle : La levure de riz rouge. A tort !  Car en réalité c’est de la levure rouge de riz. Issu de la pharmacopée chinoise, ce champignon microscopique rouge contient des statines. Produit permettant de lutter contre l’excès de cholestérol. Non dépourvu d’effets secondaires, en particulier sur les muscles, ce produit mérite un regard médical.

Des produits largement sous dosés

L’autorité européenne de sécurité des aliments permet de communiquer sur les effets de baisse potentielle du taux de cholestérol si le produit concerné permet d’ingérer plus de 10 mg de MONACOLINE K par jour. D’après UFC que Choisir, sur le panel étudié, 80 % des produits vendus qui se vantent auprès des consommateurs d’effets réducteurs du cholestérol seraient en dessous de la dose mini pour obtenir un effet !

Ou contenant des substances dangereuses

On assiste soit à une prise de produits aux effets soit bidons soit dangereux sans encadrement médical. Pour obtenir un effet thérapeutique sur la baisse du cholestérol, il faut impérativement ces 10 mg par jour. Ce dosage est celui du médicament. Or tout médicament doit être assorti d’une prescription médicale. Il apparait dans l’étude de l’UFC que deux produits testés seraient commercialisés avec des taux de plus de 10 mg de prise par jour… Plus grave certaines substances dangereuses pour les reins auraient été trouvées dans les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge.

UFC déplore un manque d’information sur les contres-indications

Mis en avant dans l’étude, le manque d’infos sur les effets secondaires des compléments alimentaires et de leurs molécules actives. Selon le site de l’UFC : Ce mutisme est d’autant plus grave qu’il existe notamment des contre-indications pour les femmes enceintes, des interactions possibles avec d’autres anticholestérols et des effets indésirables possibles sur les muscles. Selon les promesses des vendeurs de produits à base de levure rouge de riz, le compléments alimentaire concerné est censé réguler le taux de cholestérol, en association à des règles d’hygiène diététique. Comme toujours nous conseillons de consommer ces produits avec un encadrement médical ! De nombreux médecins proposent d’utiliser des compléments alimentaires comme la levure rouge de riz de façon encadrée et raisonnée.